Prieuré Ste Madeleine

Note utilisateur:  / 6

Le Prieuré Sainte Marie Madeleine

 

Freres 2015-Octobre

 Les Frères sont installés à Jette dans l'ancien couvent  des Pères Rédemtoristes depuis le 8 septembre 2010.  Nous continuons le travail fait par les Rédemptoristes  depuis plus de 100 ans. Ainsi l'église Sainte Madeleine  vous accueille pour les messes, le sacrement de  pénitence, les offices, l'adoration et les célébrations  mariales tout au long de l'année.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les frères veulent permettre à tous ceux qui le souhaitent de venir se ressourcer : personnes seules pour une retraites, familles, étudiants. Nous acceuillons aussi des jeunes dans le cadre de retraites scolaires, et les étudiants en blocus.

 

 

Historique

Note utilisateur:  / 0

     Au début des années 1970, de jeunes Français, étudiants et étudiantes en philosophie à l’université de Fribourg (Suisse) appréciant beaucoup l’enseignement du père Marie-Dominique PHILIPPE, o.p., ont ressenti un appel à une vie donnée à Dieu et s’interrogeaient sur la manière d’y répondre.

En cette période de l’après-Concile, ils recherchaient une formation solide, tant du point de vue philosophique que du point de vue théologique et spirituel. Ils demandèrent au père M.-D. PHILIPPE de les accompagner dans cet effort de formation, en vue d’un don plénier de leur vie à Dieu .

      Le père M.-D. PHILIPPE ne se voyait pas du tout en « fondateur ». Après avoir longtemps résisté à faire lui-même quelque chose, il alla voir la fondatrice des Foyers de Charité, Marthe Robin, avec qui il était très lié depuis 1946. Il lui soumit son cas de conscience et Marthe lui confirma que cet appel était bien de l’Esprit-Saint, que Jésus le demandait et qu’il fallait qu’il réponde favorablement à ces étudiants.

Le père M.-D. PHILIPPE accepta alors que ces étudiants se regroupent, en octobre 1975, autour d’un prêtre de Versailles, le père Philippe-Marie Mossu, venu à Fribourg pour faire un doctorat en théologie.

Le 8 décembre 1975, lors d’une retraite prêchée à l’abbaye Notre-Dame de Lérins par le père M.-D. PHILIPPE, les membres de ce groupe d’étudiants prononcèrent une consécration à la Vierge Marie. Cette consécration est aujourd’hui considérée comme l’acte fondateur de la communauté. Ceux qui s’étaient ainsi consacrés ont découvert par la suite que, ce même jour, le Pape Paul VI avait promulgué l’exhortation apostolique Evangelii Nuntiandi, qui exprimait précisément ce à quoi leur vie voulait répondre en incarnant, par le témoignage de la charité fraternelle, un vivant exemple de « leur foi en des valeurs qui sont au-delà des valeurs courantes, et de leur espérance en quelque chose qu’on ne voit pas » (Evangelii Nuntiandi). La Communauté Saint-Jean était née, prémices de la Famille Saint-Jean.

Cette communauté obtint sa première approbation canonique par un décret de la Congrégation des religieux, à Rome, daté du 28 avril 1978. Ce décret autorisait le Père Abbé de Lérins à recevoir les frères « ad instar oblatorum regularium ». Dès le point de départ, la communauté
se trouvait ainsi enracinée dans la tradition de la vie religieuse monastique, même si son orientation restait apostolique.

Dans le même temps, les étudiantes demandaient au père M.-D. PHILIPPE de faire aussi quelque chose pour elles. Il résista là encore, se jugeant encore moins apte à fonder une communauté féminine. Cependant,  en 1982, [date de l’installation en France de la communauté des frères, accueillie par Monseigneur Armand Le Bourgeois dans l’ancien petit séminaire du diocèse d’Autun, à Rimont] il permit aux jeunes filles qui désiraient cette fondation de commencer à vivre ensemble à Rimont.

Quelques mois plus tard, elles rejoignirent Saint-Jodard (diocèse de Lyon) où venait de s’ouvrir le noviciat des frères. En septembre 1983, la communauté naissante fut confirmée dans son orientation purement contemplative. Quelques temps plus tard, certaines sœurs émirent le souhait de se consacrer au Seigneur mais dans une vie plus apostolique.

La Communauté Saint Jean

Note utilisateur:  / 1

                                   

 

   

Le charisme de la Communauté Saint-Jean est de chercher à suivre Jésus-Christ, à la manière de l’apôtre saint Jean «afin de donner à l’Eglise d’aujourd’hui et au monde entier le témoignage du primat absolu de l’amour du cœur de Jésus, son amour filial pour le père qu’il glorifie, son amour pour les hommes qu’il sauve».*

Le père Marie-Dominique PHILIPPE (1912-2006), le fondateur de la Communauté Saint-Jean, voulait que nous soyons pour l’Eglise ce que saint Jean fut pour le Christ.

Saint Jean est d’abord l’apôtre qui reposa sur le Cœur de Jésus au cours de la dernière Cène. Ainsi à la suite de saint Jean, nous voulons ancrer notre vie dans la contemplation du Verbe de Dieu, à travers l’oraison silencieuse, l’adoration, l’eucharistie quotidienne et la prière des heures. Cette vie de prière est la source de notre vie religieuse qui veut témoigner d’une totale consécration à Jésus et au Père, et par là manifester la transcendance de l’amour divin.

Cette vie de prière réclame de s’épanouir dans la charité fraternelle sur laquelle saint Jean a beaucoup insisté. C’est dans son Evangile que se trouve le « commandement nouveau » de Jésus : « comme je vous ai aimés, aimez-vous les uns les autres » (Jn 13, 34). Nous avons choisi de vivre ce commandement d’amour, par une vie religieuse communautaire. Les frères vivent cette vie fraternelle en petites communautés : les prieurés.

La vie d’étude fait partie intégrante de notre consécration au Christ. En effet, celui-ci se présente lui-même dans l’Évangile de saint Jean comme « la Vérité » (Jn 14, 6). De plus, Jésus a prié pour tous ses disciples, afin qu’ils soient «consacrés dans la vérité» (Jn 17,17-19). Les frères reçoivent cette prière du Christ comme une incitation forte à inscrire leur travail philosophique et théologique au cœur de leur vie religieuse. Dans cette vie d’étude, nous recherchons une connaissance plus profonde de ce qu’est l’homme et par là à être plus attentifs aux interrogations des hommes du monde d’aujourd’hui. Cette recherche permanente nourrit notre contemplation de Dieu.

L'activité apostolique de ces prieurés s'efforce d'être le rayonnement de la vie de prière, de la vie fraternelle et de la vie d’étude des frères. Demeurer dans un regard contemplatif et être attentif aux besoins des hommes fait l’unité de notre vie apostolique. C'est pourquoi le premier rôle des prieurés est d'être des oasis spirituelles où l’homme peut venir se ressourcer auprès du Dieu qui est Amour et Lumière comme saint jean écrit dans sa première Epître.

Afin d’être au service de l’Eglise, c’est en réponse aux demandes des évêques que nos prieurés sont fondés.. Les pasteurs nous confient par exemple des lieux de formations ou de retraites, des paroisses, des sanctuaires, des aumôneries…, Nous nous efforçons d’accomplir ces missions, selon notre charisme, avec une attention particulière aux jeunes et aux familles.Le plus souvent, nous ouvrons dans nos prieurés un centre spirituel (une «école Saint-Jean») pour aider à la formation de l’intelligence et du cœur. Enfin, à l'initiative de certains frères, des associations caritatives se sont développées dans des prieurés.

Aujourd’hui, la Communauté des frères de Saint-Jean est présente dans une trentaine de pays (63 prieurés) et se compose de 540 frères. Elle est étroitement liée, par son fondateur, aux sœurs contemplatives de Saint-Jean et aux sœurs apostoliques de Saint-Jean. Avec les oblats séculiers (laïcs engagés auprès de la communauté) ces trois branches de la Communauté Saint-Jean forment une nouvelle famille dans l’Eglise : la Famille Saint Jean.

* Père Marie-Dominique PHILIPPE (Charte de charité

 

 

 

 

Bienvenu sur notre nouveau site internet !

Note utilisateur:  / 0

sitewebNous avons mise en place une nouvelle version de notre site internet. Vous trouvez donc désormais sous cette adresse un site qui voudrait vous offrir encore plus la possibilité d'être au courant de ce aui se vit au prieuré des frères, des différentes activités que nous proposons pour toutes les tranches d'âge et étas de vie.

Lire la suite : Bienvenu sur notre nouveau site internet !

PELERINAGE à LOURDES

Programme du pèlerinage à Lourdes (10 jours) et en car.

POUR VOIR LE PROGRAMME

 

Quelques liens intéressants

Chaque mois, sur le site de "Mission de Marie", vous pouvez y découvrir et lire une lettre de notre père François Emmanuel -cliquez ici

Nous aider :

don

Albums Photos :

 

album

 

Nous contacter :

Prieuré Ste Madeleine
Avenue de Jette 225
1090 Bruxelles
 BELGIQUE
 
Tel: +32 (0) 2 426 85 16